Anorexie-Boulimie / Exprime toi!
Nous cherchons à rendre ce lieu le plus confidentiel possible, c'est pourquoi certains modules du forum ne sont accessible qu'après vous être enregistré.

Cependant, certaines informations, comme la liste des ressources et de lignes d'écoute sont en accès libre.

Merci de votre compréhension et surtout, n'hésitez pas à nous rejoindre!

L'administration et les modératrices


Forum d'échange sur les troubles du comportement alimentaire
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Morgane
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 943
Age : 116
Localisation : Montréal
Réputation : 2
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Mar 18 Sep - 20:19

C'est quoi cette espace vide, Cha'??????


Sandrillon---- ouais ca va pas mal, c'est des trucs plus externes qui me bouleversent un peu.. mais c'est pas relatif à moi directement... so,....

vlà...

Et moi je suis bien heureuuuuusseeeeee que l'automne arrive!!!!

_________________
L'homme et la foule sont des bêtes curieuses et distinctes.

Comment faire pour apaiser la colère de l'invisible
sinon oser être puéril et dire aurevoir au lieu d'adieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 943
Age : 116
Localisation : Montréal
Réputation : 2
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Dim 23 Sep - 20:49

Il y a vraiment beaucoup de choses qui ont «évoluées» rapidement depuis quelques semaines.... autant d'un point de vue superficiel qu'à l'interne de mon petit être...

-Les rénos

-La nouvelle job

-Le stage (qui 'est très bien passé, 2/2 sur tous les points sauf un 1.75/2 pour : degré de enrvosité... ça va, je em connais pour accepter ce fait)

-une grosse chicane avec mon homme

-une réconciliation sincère et surtout «profonde»

-un grand sentiment de solitude face à ma dépendence par rapport à ma famille

-remise en question sur mon rôle (que je ressens parfois ainsi) d'intermédiaire entre les membres de ma famille et ma 3ieme soeur (celle qui a été adoptée et que moi seule ai rencontré)

-envie de lâcher prise, car l'angoisse me ronge trop intensément ---» j'essaie de me dire «ok, prends les évènements plus à la légère».... Je ne sais pas si j'y parviens, même que ej crois que j'ai un peu pas mal de difficulté à bien m'en convaincre, mais je dois, enfin... Il faut que je cesse d'ainsi me sentir responsable de tout, que je cesse d'imbiber et que je rejette un peu. Que je dise. Que je fasse. Que je laisse couler sous les ponts. Que j'accepte. Que je m'adapte. Que j'aie confiance. Que je garde espoir. Que j'apprenne à voir le positif. ---ESSAI--- C'est déjà un debut de raisonnement, une mini-ouverture vers...

-Je vais être publiée, 4 de mes derniers poèmes, dans une revue universitaire, Jet d'Encre, dans leur onzième numéro, soit celui du mois de novembre. Cela m'apporte un grand apaisement «mental», un réel baume sur l'ego, sur mon estime de moi: on a choisi MES textes, on y a trouvé quelque chose de beau, on souhaite le montrer aux gens. Je suis vraiment émue de cela, heureuse, je en sais pas trop quelle émotion passe, mais c'est franchement un encouragement, un apaisement: je ne suis pas en fourvoiement, je n'écris pas en vain, j'ai peut-être vraiment un point de moi qui soit bon et vrai.

- Je suis en manque de relation amicale, mes amies me manques beaucoup, Tink'. Crystal, Joanie, Arian... J,ai besoin de ce contact amical qui amène au bonheur, à la non-contemplation-concentration sur soi-même, j'ai besoin de votre regard d'amies, de la joie que les rencontres apportent, des souvenirs qui s'y créent, de la non-souciance qui en découle.

-Je suis triste, je me remets beaucoup en question de mon rôle dans la vie des autres... ça ne change pas, je sais, je me remets souvent en question sur ce sujet... Mais beaucoup de facteurs font varier les données, comme cet éloignement physique, vocal, visuel, envers ma famille qui m'est cruel à vivre lorsque j'ai de la peine ou des joie, lorsque j'aimerais m'expliquer à eux, que j'aimerais échanger, être là pour les écouter.... car sans ce lien de proximité physique, peu importe l'amour que je ressens pour eux ou qu'ils ressentent pour moi, un fait demeure: l'amour ne se rend pas comme il devrait, il est déformé par les canaux de comminucations que nous empruntons pour nous joindre, il s'effrite aux défauts d'interprétations, toujours, petite quantité par petite quantité, mais là, qui me blesse, dans mon incapacité à me savoir être véritablement là, à les avoir véritablement près....


-J'ai envie d'écrire, mon corps est plein de choses à dire, mais je ne parviens pas â trouver le temps d'être bien, vraiment, pour poser mes idées, je voudrais écrire.... c'est long, ça me manque beaucoup quand je passe plusieurs jours sans écrire quoi que ce soit de poétique... Mais ça doit être très égocentrique tout ça, tout près de la fierté.... aussi, par contre, un manque à mes besoins d'extérioriser...


Voilà.....

_________________
L'homme et la foule sont des bêtes curieuses et distinctes.

Comment faire pour apaiser la colère de l'invisible
sinon oser être puéril et dire aurevoir au lieu d'adieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tinkerbell
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 855
Age : 29
Localisation : ailleurs
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Dim 23 Sep - 22:02

J'comprends un peu mieux maintenant que j'ai lu ça...comme je t'ai dit ''ailleurs'', je vais tout faire pour qu'on puisse se voir... au pire j'passerai te dire bonjour à ta job et manger avec toi si tu as une pause...parce que...ouff i miss you so much pretty darling...

Ma belle, ta tristesse j'trouve que tu met beaucoup plus le doigt dessus qu'avant, tu sais beaucoup plus en quoi elle consiste même si elle fait un peu partie de ton tempérament à la base, j'te vois évoluer, j'te sens plus mature, et plus sereine malgré ce message triste...j'me rapelle toi...et moi...au tout début...et je réalise que je croyais jamais en arriver là...j'coris qu'on peut être fière de ce chemin...parce qu'il n'y a rien de facile...

J't'aime fort ma puce...a bientôt !

_________________
*J'ai vu le feu dans tes yeux et j'y ai aimé ta passion.

*Un homme n'est jamais aussi grand que lorsqu'il est à genou pour aider un enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 943
Age : 116
Localisation : Montréal
Réputation : 2
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Dim 23 Sep - 23:00

merci.....

oui bien sûr que nous avons fait un bout de chemin incroyable et que ce n'est plus comprable.. ou plutôt. si je peut comparer et réaliser l'écart.....

Mais cette tristesse, oui elle m'est présente en moi, et je sais mieux la vivre, l'accepter, la décortiquer... mais elle est là, et même si je l'aime des fois d'être partie de moi, car je sais qu'elle m'est une force certain moment... eh bien elle m'inquiète, d'autres, car sans exagérer, sans faire victime ou quoi que ce soit.. je l'ai toujours sentie en moi, j'ai toujours été une enfant larmeuse, j'ai toujours été baigné de ce sentiment de tristesse et quand je la traîne, ce n'est pas de la vivre qui m'Effraie, mais de la transmettre.... je voudrais la transmettre quand elle me vient par la beauté, mais lorsqu'elle est là, à me foutre la frousse de la vie, alors oui, je m'inquiète de ce sentiment, de ce qu'il pourrait me faire faire, une fois qu'elle s'empare trop de moi dans de mauvais sens. Je sais mieux la gérer, mais en moment de panique, on dirait que le monde en entier est triste....

Ah... petit être si plein.....

bisousxxx

_________________
L'homme et la foule sont des bêtes curieuses et distinctes.

Comment faire pour apaiser la colère de l'invisible
sinon oser être puéril et dire aurevoir au lieu d'adieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandrillon



Féminin Nombre de messages : 149
Age : 46
Localisation : In my Head ... In my Head ...
Réputation : 0
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Mar 25 Sep - 3:38

Que dire de plus ! Tink' a déjà si bien analyser ; même moi qui ne vous connait que depuis peu j'ai vu un sacré changement chez vous deux ;-)

Par contre Génial pour ton édition :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andthe-tears-ran-ran.mabulle.com/
Sandrillon



Féminin Nombre de messages : 149
Age : 46
Localisation : In my Head ... In my Head ...
Réputation : 0
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Mar 25 Sep - 3:40

Et puis cette tristesse que tu traînes ; cet enfant larmeuse que tu as toujours été ce sont des signes de grande, très grande sensibilité et de mélancolie.

Mais les plus grands poêtes français ont tous eu un spleen énorme en eux et ce sont les plus grands ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andthe-tears-ran-ran.mabulle.com/
Morgane
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 943
Age : 116
Localisation : Montréal
Réputation : 2
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Mar 25 Sep - 10:01

lol..... fais-moi pas de faux ccroire de même toi loll!!!!

je sais que c'est une grande sensibilité.. ca je ne peux pas vraiment le nier...


Mais bon, coup donc, aux beaux jours quand ils sont, c'est pas grave pour les autres...


toi, ca va?

_________________
L'homme et la foule sont des bêtes curieuses et distinctes.

Comment faire pour apaiser la colère de l'invisible
sinon oser être puéril et dire aurevoir au lieu d'adieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cha'
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 324
Age : 30
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Sam 29 Sep - 7:43

chère morgane,

desolée d'avoir mis tant de temps à te répondre. désormais, je serai plus apte à le faire, Internet est bel et bien installé dans mon chez moi, ça fait plaisir !! :punk1:

je vois qu'il y a quelque peu de changements.

"je vais aller au études en septembre prochain! Donc je veux pouvoirêtre libre de tous choix concernant mon boulot d'ici là... "

euh. j'ai loupé un épisode je crois, parce qu'aux dernières nouvelles tu ne voulais plus être dans le cycle des études. qu'est ce qui t'as fait changé d'avis et vers quoi comptes tu te diriger ??

"Le stage (qui 'est très bien passé, 2/2 sur tous les points sauf un 1.75/2 pour : degré de enrvosité... ça va, je em connais pour accepter ce fait)"

félicitations !! mais, ici aussi, j'ai envie de te questionner.. dans quel cadre effectues tu ce stage puisque tu es actuellement, si j'ai bien compris, au sein d'une entreprise pour du travail ??

"Il faut que je cesse d'ainsi me sentir responsable de tout, que je cesse d'imbiber et que je rejette un peu. Que je dise. Que je fasse. Que je laisse couler sous les ponts. Que j'accepte. Que je m'adapte. Que j'aie confiance. Que je garde espoir. Que j'apprenne à voir le positif. ---ESSAI--- C'est déjà un debut de raisonnement, une mini-ouverture vers..."

ah oui, ça c'est de l'ouverture, je ne peux que t'encourager à continuer de raisonner ainsi !! :)

"Je vais être publiée, 4 de mes derniers poèmes, dans une revue universitaire, Jet d'Encre, dans leur onzième numéro, soit celui du mois de novembre."

ça c'est THE bonne nouvelle !! waouhh !! ça doit vraiment te remotiver !! quel bon début !! :peace:

autre question, tu dis que tu remets en cause ton rôle d'intermédiaire concernant ta famille et plus particulièrement concernant cette soeur que toi seule connait. maintenant que je connais la situation.. je t'avoue que je suis curieuse. comment comptes tu t'y prendre ?

"l'amour ne se rend pas comme il devrait, il est déformé par les canaux de comminucations que nous empruntons pour nous joindre, il s'effrite aux défauts d'interprétations, toujours, petite quantité par petite quantité, mais là, qui me blesse, dans mon incapacité à me savoir être véritablement là, à les avoir véritablement près.... "

j'ai du mal a saisir. il y a la un vrai probleme de communication, non ?? pourquoi ne pas tout simplement poser les choses a plat et aborder directement le sujet ??

en attendant une reponse de ta part, je reste bien sur aux aguets, maintenant que je le peux huhu !!!

gros bisous chere morgane ! :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 943
Age : 116
Localisation : Montréal
Réputation : 2
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Sam 29 Sep - 10:29

Citation :
euh. j'ai loupé un épisode je crois, parce qu'aux dernières nouvelles tu ne voulais plus être dans le cycle des études. qu'est ce qui t'as fait changé d'avis et vers quoi comptes tu te diriger ??

Ben là je suis dans le vague,. j'hésite dans ce «quoi».... mais bon je devrais aller voir un orienteur bientôt car les inscription sont bien en février pour septebre prochain.. mais bon en littérature... ce qui me fait changer d'idée: je ne suis pas plus pour le system d'éduction mais je ne me suis jamais emntie à moi-même, j'avais besoin d'un break, je l'ai pris, mais je veux pas faire des jobine de merde toute ma vie.... et être encore plus amlheureuse, car jai aucun choix qui s'offre à moi là-dessus, je devrais travailler pour vivre, alors... c'Est le non-choix qui me motive... ouais, ouais.. connerie comme ca.. pas enie d'être trop pauvre et d'être bornée à rien foutre, àr ien voir, à pas avoir de vie et à compter pour être certaine d'arriver à me nourrir... anyway... d'la connerie.... mais bon, voilà j'ai pas trop le cho0ix, alors oui, retour pour que ca finisse au plus sacrant et que j'ai de quoi au moins trouver un job dans u domaine plus près de la littérature qu,être caissière dans une institution financière....


dans quel cadre effectues tu ce stage puisque tu es actuellement, si j'ai bien compris, au sein d'une entreprise pour du travail ??



Ben c'était justement pour devenir caissière dans les caisses pop... il ne suffit pas de savoir balancer un tiroir-caisse et de savoir compter... rien à voir lol! C'est légèrement plus compliqué... y'a 3 system informatques pointus à gérer, y'a des lois, des normes et des conventions à conaître et à respecter, y'a des choses à apprendre sur les trucs financiers, ls changement de devises, etc... bref, deux semaines de formation-stage pour elquel jai ét évaluée... avec un joli diplôme un peu niaiseux à la fin de tout cela lol! Mais je l,ai eu... ha ha! dire que jai investi tout ces efforts pour à peine un an... grrrr....

mai bon, ca me permettra d'être moins ignorante sur le sujet institut financier....

Citation :
je t'avoue que je suis curieuse. comment comptes tu t'y prendre ?

m'y prendre pour???? J'pas sûre de comprendre la question lol!!!



Citation :
j'ai du mal a saisir. il y a la un vrai probleme de communication, non ?? pourquoi ne pas tout simplement poser les choses a plat et aborder directement le sujet ??

Non pas vraiment quil y ait un manque de comunication, y'en a juste moins, le contact téléphonique et couriielique avec les membres de ma famille, ca me tue.... je hais ca, c'est trop distancé, trop impresonnel, trop peu physique, vrai... bref.. moi, ma réception et mon envoi d'amour se perd dans cette distance réelle que je ne peu pas réduire puisqu'elle est géographique.... Et ca me me fait beaucoup de peine tout ca.... de pas pouvoir le ressentir, le faire ressentir, comme je le ressens ou comme je le percevais avant, cet amour familial.... il est loin, il semble moins concret... bref.. clos....


Merci de tes réponses ma belle... j'espère que les miennes t'éclaircirons sur mes données....

Autrement, pas grand de news dernièrement.... je déprime, j'en peux plus, je trouve vraiment ca moche, sauf la vie avec mon homme, ces temps-ci.... et pis ma prochaine publication (qui finalement sera bien pour le 11ieme numéro mais pas pour novembre nécessairement.. c'est 2 par année quils en publient de numéro.. donc, ils ne savent pas encore tout à fait la date ils em reviendront là-dessus)...... mais bon, le reste, vraiment..... faut pas je m'attarde trop sinon je pleure, je m'embourbe dans des pensées qui sont pas les meilleures a cogiter..

Ce soir: détente, je vais voir un spectacle d'humour, les Denis Drôlet.


Bises xxxx

_________________
L'homme et la foule sont des bêtes curieuses et distinctes.

Comment faire pour apaiser la colère de l'invisible
sinon oser être puéril et dire aurevoir au lieu d'adieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tinkerbell
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 855
Age : 29
Localisation : ailleurs
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Dim 30 Sep - 2:23

J'espère sincerement qu'on va pouvroi se voir...et mettre un peu de sourire l'une dans la vie de l'autre...

Bisous

_________________
*J'ai vu le feu dans tes yeux et j'y ai aimé ta passion.

*Un homme n'est jamais aussi grand que lorsqu'il est à genou pour aider un enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cha'
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 324
Age : 30
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Dim 30 Sep - 7:42

coucou!!

rhaaa. contente de pouvoir venir tranquille te repondre plus rapidement qu'à l'habitude.

concernant la poursuite de tes études, et plus particulierement ton orientation, je ne peux qu'appuyer ton désir d'approfondir.. tu as eu raison de faire une pause dans le sens, pouvoir prendre le temps de reflechir vers quoi tu veux aller plus particulierement.. parce qu'il est clair que sans diplomes, aujourd'hui, c'est chaud.. et même avec des diplomes, on est jamais sur de rien... alors prend ton temps, panique pas, et oui, va voir quelqu'un qui pourra te proposer tout ce qui te peut correspondre..

ma question te demandant comment ut comptais t'y prendre, c'est au sujet de ta position dans ta famille. tu disais remettre en cause ta position d'intermédiaire entre tes parents et ta soeur que toi seule voit. une rencontre est programmé, tu en as parlé avec chacun des concernés ? la situation est toujours la même ??

j'espère que la joie de vivre de bons moments va te revenir.. si pour l'instant ce n'est qu'avec ton homme que tu arrives a trouver un petit peu de bonheur, privilégiez votre relation, faites vous des petites soirées en amoureux, même si ça doit se faire devant une soirée film/pizza par le manque de moyens.

et niveau tca, il se passe quoi de ton coté.. l'alimentation est équilibrée en général ??

j'espere que ce spectacle humoristique t'aura plus et t'auras permis de te detendre et de zapper ce mal etre de ces temps-ci.

prends soin de toi.

gros bisosu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 943
Age : 116
Localisation : Montréal
Réputation : 2
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Dim 30 Sep - 10:52

mais! oui!!!! si on se voit, on sourira, c'est un fait petite fée!!!
;)

bisous xxx

_________________
L'homme et la foule sont des bêtes curieuses et distinctes.

Comment faire pour apaiser la colère de l'invisible
sinon oser être puéril et dire aurevoir au lieu d'adieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cha'
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 324
Age : 30
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Dim 30 Sep - 18:19

up ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 943
Age : 116
Localisation : Montréal
Réputation : 2
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Dim 30 Sep - 21:13

eh eh jai écrit ce matin lol... bonn non jai pas grand nouvelle à dire, je le sais.... mais bon je retourne toujour45s dans le me^me pathern dernièrement.... c'est le moral qui est pas trop joli.... vraiment..... je trouve ca difficile la vie dernièrement, enfin jai pas envie de me faire des conneries, c'est sur! Juste que je feel pas, je susi désboussolée, perdue, jai juste envie de tout sacrer là, de fuir....... toujours la même rengaine qui métouffe: je déteste ce foutu monde en presque tout... mais ya cette petite espace qui mA'ppartient, bien puissante malgré son peu de grandeur, mais oui: bien puissante pour moi.... qui m'accroche, mais que je sens retenue par peu de se perdre dernièrement..... un flot violent de tristesse me poursuit.... mais je vis et j'aime..... il me manque moi face à moi..... cest fou ce que je me manque dans mes ressentis, dans ma valeur, dans mon vouloir.... dans le coeur de l'Autre.....

_________________
L'homme et la foule sont des bêtes curieuses et distinctes.

Comment faire pour apaiser la colère de l'invisible
sinon oser être puéril et dire aurevoir au lieu d'adieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cha'
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 324
Age : 30
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Lun 1 Oct - 4:25

c'est que je n'étais pas sur que tu avais vu ma réponse, au dessus de celle de tink'. (?)

je sens que ce qui t'énerve c'est ce système qui ne te laisse finalement pas tellement le choix.. niveau sous, niveau études etc. c'est clair que ça donne envie de "sacrer" comme tu dis...

Privilégie ton espace, fais tout pour te retrouver, mets toi en condition, aussi...

"..... il me manque moi face à moi..... cest fou ce que je me manque dans mes ressentis, dans ma valeur, dans mon vouloir.... dans le coeur de l'Autre....."

ne te ressentus pas dans le coeur de ton homme ??

tu sais, c'est pas parce que par la force des choses tu ne respectes pas totalement tes envies que tu ne peux semer des grains de sables de toi dans tout ce bordel... c'est a nous de faire "notre vie à notre sauce" comme j'aime dire...

je t'embrasse. lol. du coup je repond mega vite mdr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandrillon



Féminin Nombre de messages : 149
Age : 46
Localisation : In my Head ... In my Head ...
Réputation : 0
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Lun 1 Oct - 10:12

Le moral pas trop joli ... la vie plus difficile dernièrement ...


En fait je pense plutôt que c'est le fait de ne pas avoir de sous et de devoir travailler et pas forcément un truc très intéressant (même si je pense qu'il y a pire) qui font que ton moral est en berne et du couo tu trouves le vie difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andthe-tears-ran-ran.mabulle.com/
Morgane
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 943
Age : 116
Localisation : Montréal
Réputation : 2
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Lun 1 Oct - 11:04

non je crois pas que de travailler me soit le problème, oui travailler à cet enderoit précis là, dans ce domaine particulier là n'a rien `faire avec moi et non, ca aide pas à la venue de la joie... oui l'argent est un problème, mais ca ne me dérange pas tant que ca là, y'a un mois oui, car javaispas de paies, ni d'aide, car je em taisais, donc je m'endettais, là, me^me si ca prendra pas mal de temps, j'ai commencé à rembourser et je me garde toujours assez d'argent pour m'acheter des cafés, des cigarettes et pis un bon vin ou une sortie.... j'aimerais bien être plus à l'aise, oui, comme d'autre, mais ce n'est aps ce qui me perturbe le plus.....

Ca fait déjà un bout que je suis fâchée avec la vie, y'a beaucoup de faits qui me sont souffrants, qui em manquent, qui me dépriment, qui me perturbent.....
Je suis physiquement épuisée, je suis dans uen passe dépressive, j'ai même pas besoin d'aller voir un médecin pour me le dire (pas la dépression majeur, non, mais vraiment, ... anyway...)


Tu sais quand plus rien ne semble te suffire, quand tu sens que vraiment, les gens ont tellement l'air de se foutre de toi, quand tu sais plus de quoi t'as envie, dans la vie et dans la minute qui vient, quand t'as pas les idées assez libérées pour créer, quand tout est une question d'émoi, de justesse, d'effort, de crainte.... Ca arrête plus d'Essayer de «savoir» dans ma tête et je n'y parviens pas.... Et je démissionne, puis je reprends la tâche, mais ça ne vient pas....

J,ai pas envie de me faire dire : ca va passer, t'auras tes dettes payées, y'a pire, c'est pas si mal ton jobm, au moisn t'en as un, tes parents, si ils sont loin, tu les as quand même, ils t'aiment, tu ce ci, tu cela... ok.. oui je suis la première à dire qu'on doit regarder ce quie l'on possède et y trouver le bonheur..... j'ai mon homme, j'ai un appatement rénové, j'ai l'automne qui vient enfin, j'ai de l'argent qui rentre, j'ai une santé mieux que d'autres, etc, etc.....

Ouais mais ca ne me suffit pas, car j'ai peur tout le temps que mon chum ne m'aime plus, je vois jamais ma famille, j'ai pas vraiment d'amis ici, et celles que j'ai ben j'aui vois 2 fois l'an peut-être ou j'ai pas vraiment le droit de me plaindre devant elles...j'ai plus le goût de grand chsoe, pas envie d'avancer, tannée de prendre l'âge et de ne voir rien de ce que j'aimerais survenir, tannée d'être là sans comprendre ce que j'y fous, tannée de détester ce foutu monde et de chialer en vain parce que j'ai pas de foutue solution à la merde qui grouillle à profusion tout autour, tannée de pas avoir de réel mot mais de ne plus être capable de supporter le moindre obtsacle, le moindre affront, la moindre émotion... tout me blesse, tout me déçoit, tout me chagrine, tout me bouleverse, tout me fait peur.....

J'suis tannée d'avoir cette impression d'être foutument rien d'important, de me dire qu'on sens fout de ce qui me tente ou pas: c'est pas grave!! Va chier c'est pas grave... moi ca m'est grave... ok! Pas envie qu'on me compare aux autres et quon me dise que jai pas `me plaindre, oui je me plains et écoutez-moi, dites-moi oui, merde, j'ai mal en-dedans, sacrament!...


Fait chier tout ca, c'est rpofndément ridicule.... jvoulais pu réécrire des trucs comme ca ici, sur ce post, mais c'est là et ca part pas, maudite connerie tenace qui m'accapare depuis tout le temps... jvous jure jme rappelle pas d'avoir vu autrement.... c'est con de pas être en harmonie avec la vie, c'est con...

_________________
L'homme et la foule sont des bêtes curieuses et distinctes.

Comment faire pour apaiser la colère de l'invisible
sinon oser être puéril et dire aurevoir au lieu d'adieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sandrillon



Féminin Nombre de messages : 149
Age : 46
Localisation : In my Head ... In my Head ...
Réputation : 0
Date d'inscription : 30/06/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Lun 1 Oct - 12:50

Non, mais justement je te parlais du fait de ne pas faire le job de tes rêves.

Après plus tu donnes d'explications et plus j'ai l'impression de me lire moi en pleine dépression ...

J'ai aussi horreur que l'on me fasse le compte "des bonnes choses que je possède" pour finir par "il y a des egns plus malheureux bla bla bla". Je le sais. Et c'est pas ça qui va résoudre mon mal-être et me donner la solution du "en quoi suis-je insatisfaite ?" .

C'est vrai, c'est quoi ce manque ? Pourquoi ce mal intérieur qui ronge mais sur lequel on est infoutues de mettre le doigt dessus ?

Souvent je me retrouve face à des gens qui pensent que "je fais du cinéma" et ça me "culpabilise" encore plus de ne pas savoir d'où vient le mal-être ...

Après tu bloques beaucoup sur le fait que ton chum pourrait te quitter. As-tu réfléchi à ce qui te fait penser souvent (très, trop) ça ??

Parce que (certes j'ai pas sa version) je ne pense pas qu'il y songe ! Mais j'ai plus l'impression que tu fais un énorme "syndrome de la peur de l'abandon" ; et si tu essayais d'avoir un animal de compagnie qui te ferais sentir responsable d'un être ? Car avec un animal que tu ne peux abandonner (les copines que tu vois peu) et qui lui ne pourra t'abandonner (c'est toi qui le nourris il te sera fidèle ; aucune allusion au chum attention !, hein ?) peut-être comblera un peu ce mal intérieur.

Tu sais aussi ce que je crois ; tu (vous) es jeune pour avoir une telle Vie d'adulte (avoir un chum depuis 3 ans ; vivre avec lui ; responsabilité d'un foyer ; travailler pour assumer ce foyer plus d'autres choses) alors que beaucoup de ton âge sont encore insouciant(e)s à vivre leurs études chez leurs parents qui leurs payent tout et n'importe quoi.

Je ne dis pas qu'il te faudrait retourner chez tes parents, na, na ; je veux juste te démontrer que tu as une sensibilité qui n'est pas faites pour les responsabilités que tu as déjà !
Et qu'effectivement ce serait bien si l'an prochain tu pourrais reprendre des études ; ça te permettrais de souffler dans ce monde qui va trop vite et dans lequel on a du mal à se faire une place à y trouver sa place.

Bon ben comme d'habitude c'est assez confus c'est pourquoi j'espère tu comprendras ce que j'essaye de te faire passer comme message et surtout que je n'ai pas été trop maladroite dans mon message de manières qu'il n'y ait aucun malentendu sur le sens de mes phrases ...

:biz:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andthe-tears-ran-ran.mabulle.com/
Cha'
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 324
Age : 30
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Lun 1 Oct - 13:11

Ca fait déjà un bout que je suis fâchée avec la vie, y'a beaucoup de faits qui me sont souffrants, qui em manquent, qui me dépriment, qui me perturbent.....
Je suis physiquement épuisée, je suis dans uen passe dépressive, j'ai même pas besoin d'aller voir un médecin pour me le dire




J'suis tannée d'avoir cette impression d'être foutument rien d'important, de me dire qu'on sens fout de ce qui me tente ou pas: c'est pas grave!! Va chier c'est pas grave... moi ca m'est grave... ok! Pas envie qu'on me compare aux autres et quon me dise que jai pas `me plaindre, oui je me plains et écoutez-moi, dites-moi oui, merde, j'ai mal en-dedans, sacrament!...

Tou ce que j'ai pensé d'abord c'est : enfin elle a lâché le morceau. Parce que oui, il te faut être entendu et cesser de sous-estimer ce mal être qui t'habite.

En même temps c'est très difficile de répondre aux questions que tu te poses. Vis à vis de ta famille, vis à vis de ce monde en général... C'est vraiment des sujets où je ressens tout comme toi.

Mais. Mais je ne peux pas croire que cela signifie que le reste sera idem, fait que de larmes aux abords insignifiants.. pas que je pense que tu as tord dans ce que tu penses ou quoi que ce soit.. mais je crois qu'on ne peut se résoudre à cet état de faits.

J'ai pas envie de te paraitre relou, mais.. en tant qu'amie, je me laisse insister : tu dis que tu n'as pas besoin de medecin pour savoir que ça va mal. Tu as toujours repoussée l'idée d'une aide médicale voire psycho .. pourtant je crois qu'au stade où tu en es, ça serait pourtant necessaire de remettre en cause tout ça. Bien sur, tu ne vas pas mourrir demain... ceci dit cela fait un bout que cette "dépression" s'installe... tu t'en sens de plus en plus remplie, et tout ce que j'espere de ce constat, c'est que tu vas faire ce qu'il faut pour tenter d'y voir plus clair. Je sais que ça te fait chier, que tu n'en vois pas l'utilité, que de toutes façons bien des choses ne pourront changer (situation geographique p/r à la famille, le monde tel qu'il est auj). mais je ne peux croire morgane qu'il est impossible de mieux vivre cette vie qui est la tienne. j'espere que tu sauras faire la nuance de mes propos : je ne juge absolument pas ce que tu ressens, je ne dis pas que c'est illégitime ou que c'est finalement simple à vivre. Au contraire. même, je te remercie (pour toi) d'avoir fait ce pas de dire : oui ça va pas bien, et oui j'ai envie qu'on m'entende sans qu'on me dise que c'est de la merde ce que je raconte.


J'ai du mal a saisir d'ou vient ce manque de reconnaissance que tu eprouves face à ton entourage et ce manque de confiance en toi qui en découle. Tout semble sans importance. EX : oui, je vais être diffusé, mais de toutes façons ça n'est que dans un an... Mais merde, c'est deja tellement bien, te rends tu compte ??

rhaa.. je m'inquiete... j'aime pas te savoir ainsi..
t'sais que je tiens a toi et je te conseille pas tout ça sans y avoir reflechi un minimum.

j'espere que tu vas prendre soin de toi et que ça va aller mieux dans la durée bientot.
je veux y croire.

je t'embrasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cha'
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 324
Age : 30
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Lun 1 Oct - 13:14

sandrillon dit :

"Tu sais aussi ce que je crois ; tu (vous) es jeune pour avoir une telle Vie d'adulte (avoir un chum depuis 3 ans ; vivre avec lui ; responsabilité d'un foyer ; travailler pour assumer ce foyer plus d'autres choses) alors que beaucoup de ton âge sont encore insouciant(e)s à vivre leurs études chez leurs parents qui leurs payent tout et n'importe quoi.

Je ne dis pas qu'il te faudrait retourner chez tes parents, na, na ; je veux juste te démontrer que tu as une sensibilité qui n'est pas faites pour les responsabilités que tu as déjà !
Et qu'effectivement ce serait bien si l'an prochain tu pourrais reprendre des études ; ça te permettrais de souffler dans ce monde qui va trop vite et dans lequel on a du mal à se faire une place à y trouver sa place."

tu dis aussi apres que ce que tu dis est embrouillé, perso, je ne pense pas... bien au contraire !! c'est meme tres juste ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tinkerbell
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 855
Age : 29
Localisation : ailleurs
Réputation : 0
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Lun 1 Oct - 13:18

Morgane,
ce n,est pas necesairement négatif ce que tu viens d'exprimer parce que j'ai justement cette impression que tu intériorise beaucoup de choses de peur de venir ''chialer'' sur le forum. Je trouve ton message simplement vrai, simlement ce que tu ressens en ce moment, et oui c'est moins positif parce que tu vas moins bien et c'est correct. Je n'y vois pas de complaissance ou de plaintes inutiles...

C'est difficile de se sentir importante, de se sentir qqun dnas le regard de l'autre si on ne s'autodrise pas à l'être pour nous au départ. Cette peur de l'abandon, je la vois un peu comme si tu considérait que ton chum pourrait facilement se trouver qqun de mieux...alors qu,au fond si tu réalise que tu es une personne vraiment hors du commun, vraiment importante et interessante à connaître tu risque d'aovir moins peur parce que tu connais ta valeur réelle.

Ça fait mal de ne pas être en accord , en harmonie avec la vie...mias quand tu dis ça est-ce que tu parle de la Vie au sens propre du terme...ou au sens de ce que le monde, la socitété en a fait ? Moi j,ai envie de croire qu'on a notre mot à dire, que cette vie on peu en faire quelque chose de bien, on eput en influencer le cours...peut-être pas complètement, mais une graine de plantée est au moins un arbre de plus...et moi je considère que tu as déjà commencé à avoir de l'influence, pas tes écrits, pas tes revendications, par ce que tu véhicule en étant TOI !

J'espère ne pas être à côté de la plaque...je t'aime fort et j'ai véritablement hâte d'en discuter avec toi de vive voix. Si tout se passe comme prévu : jour - 9

Tink'

_________________
*J'ai vu le feu dans tes yeux et j'y ai aimé ta passion.

*Un homme n'est jamais aussi grand que lorsqu'il est à genou pour aider un enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cha'
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 324
Age : 30
Réputation : 1
Date d'inscription : 16/04/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Mar 2 Oct - 14:32

te renferme pas sur toi pour autant...

please :che:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 943
Age : 116
Localisation : Montréal
Réputation : 2
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: réponse à sandrillon   Mar 2 Oct - 20:53

merdeuhhhhh jai passé une vingtaine de minutes à répondre à sandrillon et ya rien qui s'est écrit!!!!!

grrrrrrr :o
bon je reprends en plus court:


Citation :
Je ne dis pas qu'il te faudrait retourner chez tes parents, na, na ; je veux juste te démontrer que tu as une sensibilité qui n'est pas faites pour les responsabilités que tu as déjà !
Et qu'effectivement ce serait bien si l'an prochain tu pourrais reprendre des études ; ça te permettrais de souffler dans ce monde qui va trop vite et dans lequel on a du mal à se faire une place à y trouver sa place.


Oui mais je n'aurais pas pu demeurer chez moi, anyways, puisqu'il n'y avait pas d'université ni de cegep très complet dans ma région. Et d'autant plus que moi c'est en littérature, Montréal s'imposait presque, du moins pour débuter des études....

Et je en crois pas qu'il s'agisse de l'âge, enfin si, pour certain point, mais s'adapter, à 20 ou à 17, c'est aps bien différent, et pis ceux qui restent chez leur parents sont surement bien plus surpris ensuite lorsqu'ils ont à quitter.... Oui les problèemes d'argent c'est difficile, mais le plus difficile pour moi, c'est de en pas avoir ems proches quand ca va mal, de ne pas pouvoir avoir leur appui physique, d'aller jsaer autour d'un café pour me changer les idées, de ne pas aller chez eux pour me faire dorloter au travers d,un bon souper.... de ne pas me faire prendre dans les bras de ma mère quand jen aurais besoin..... Oui mon chum est là pour m'épauler, mais c'est aus d'un amour familial que j,ai besoin et ca, c'est crevant pour moi.... De me sentir seule.


puis pour ce qui est de ma peur de perdre mon chum, ca vient du fait que je ne sais pas, même s'il m'a dit sincèrement qu'il m'aime, qu'il tient à moi, ej n'ai jamais eu son opinion sur le couple, la fidélité, la durabilité.. je n'ai jamais lu ou entendu de lui ce qu'il espère avec moi.. alors ca me titille..... puisque pour lui je suis en quelque sorte son premeir amour (pas mon cas), alors je me dis quil est bien possible qu'il ait un jour le besoin d'aller connaître un autre corps, une autre personalité... et jai pas du tout envie de le perdre, oi, j'ai pas envie de partager ce que je partage de ocmplicité et d,amour avec lui, j'ai pas envie de connaître autre chose,..... Mais je en sais pas, explicitement, lui ce qu'il en pense, et ca me torture de ne pas savoir... Et jai peur de lui demander car je suis pas nécessairement prête à entendre la réponse si pour lui c'est pas défini ou si c'est «ben on verra, la vie c'est long, on peu changer»..... je ne sais pas s'il espère quelque chose de moi, pour lui, pour sa vie..... je en sais pas où me situer, donc ^pas quelle est ma valeur pour lui.... je sais très bien quil tient à moi, je n'en doute pas, mais jaimerais savoir ce que ca signifie pour lui. S'il m'imagine dans son furtur, s'il a des projets dans sa tête avec moi.... Et parfois ca me rends triste, d'autres jalouse, d'autre fois je me dis que ca doit être au jour le jour, d'autre je me dis que ca a pas de sens d'avoir passé 3 ans vec une personne si c'est pour aller ailleurs ensuite..... Je suis perdue là-dedans.....

Peur de l'abandon.... non, pas en général, mais peur d'être abandonnée par lui, oui. peur de perdre des gens que jaime oui, fortement, évidemment.



merci de ta réponse!!!! bisous à toi.. et tes nouvelles, toi elles sont où?
xxxx

_________________
L'homme et la foule sont des bêtes curieuses et distinctes.

Comment faire pour apaiser la colère de l'invisible
sinon oser être puéril et dire aurevoir au lieu d'adieu...


Dernière édition par le Mar 2 Oct - 21:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 943
Age : 116
Localisation : Montréal
Réputation : 2
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Mar 2 Oct - 21:04

tinkerbell a écrit:
Morgane,
ce n,est pas necesairement négatif ce que tu viens d'exprimer parce que j'ai justement cette impression que tu intériorise beaucoup de choses de peur de venir ''chialer'' sur le forum. Je trouve ton message simplement vrai, simlement ce que tu ressens en ce moment, et oui c'est moins positif parce que tu vas moins bien et c'est correct. Je n'y vois pas de complaissance ou de plaintes inutiles...

C'est difficile de se sentir importante, de se sentir qqun dnas le regard de l'autre si on ne s'autodrise pas à l'être pour nous au départ. Cette peur de l'abandon, je la vois un peu comme si tu considérait que ton chum pourrait facilement se trouver qqun de mieux...alors qu,au fond si tu réalise que tu es une personne vraiment hors du commun, vraiment importante et interessante à connaître tu risque d'aovir moins peur parce que tu connais ta valeur réelle.

Ça fait mal de ne pas être en accord , en harmonie avec la vie...mias quand tu dis ça est-ce que tu parle de la Vie au sens propre du terme...ou au sens de ce que le monde, la socitété en a fait ? Moi j,ai envie de croire qu'on a notre mot à dire, que cette vie on peu en faire quelque chose de bien, on eput en influencer le cours...peut-être pas complètement, mais une graine de plantée est au moins un arbre de plus...et moi je considère que tu as déjà commencé à avoir de l'influence, pas tes écrits, pas tes revendications, par ce que tu véhicule en étant TOI !

J'espère ne pas être à côté de la plaque...je t'aime fort et j'ai véritablement hâte d'en discuter avec toi de vive voix. Si tout se passe comme prévu : jour - 9

Tink'

Non c'est pas nécessairement négatif, mais en même temps, juste que je trouve que je traine cette blessure que jaie, envers la société (vie que lhomme en fait!!) depuis tellement longtemps et même qu'elle em semble plus profonde au fur et à mesure que je me découvre et la saisie, ou du moins que je la compare avec l'être que je suis.
Oui je peux à une certaine échelle en faire autre chose, mais très peu, en même temps. je peux devenir une personne dont on lira le sécrits et qui touchera des gens qui trouveront à l,intérieur de ceux-ci quelque chose quil partagent, mais je ne renverseraita ucune facon économique ou politique de faire.... je suis peut-être fataliste, mais aussi réalsite en un sens. Je sais que jai à faire pour me trouver des moyens de faire en sorte que je trouve ca moins difficile, que je soit plus à même de m'intégrer à ce monde sans m'y perdre et en demeurant moi-même.... et même en faisant autrement que toute cette majorité... mais..... mais..
Car avec la VIE, ca va, même très très bien. J'adore cette planète merveileuse, le principe de créer, des enfants, la nature, la beauté des paysages, des différences, etc... ca m'énerveille, mais la société est un grand obstacle dans mon appréciation de tout cela car je ne peux pas en profiter comme je le veux car même apprécier la vie dans ses atours coûte un prix, que ce soit pour el voyage, pour l'argent, pour avoir des enfants.... et cette partie m'Est si absurdement incompatible, pour le moment, avec moi... j'ai une difficulté énorme à m'y joindre, à m'y faire, à m'y intégrer,... à le comprendre. À comprendre comment on a pu accepter cela, de devoir payer pour manger, pour se transporter d'un leiu à l'autre, pour boire, pour procréer.... je suis claire??


Et oui, je crois que je ne sais pas du tout ce que je vaux, que je ne le ressens pas vraiment.... je me dis que j'aime tellement, que j'essaie de mon mieux de le montrer, et que je ne ressens pas nécessairement cette «importance» que j'ai envers les autres retournée envers moi.... C'est peut-être égoïste, mais on dirait que jaccorde toujours plus d'importance aux autres quon m'en accorde, c'est con, je sais, mais..... arf..... non jsais pas...

en tout cas, moi aussi jai hâte de te voir!

merci de tes mots
Marye xxx

_________________
L'homme et la foule sont des bêtes curieuses et distinctes.

Comment faire pour apaiser la colère de l'invisible
sinon oser être puéril et dire aurevoir au lieu d'adieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 943
Age : 116
Localisation : Montréal
Réputation : 2
Date d'inscription : 05/04/2007

MessageSujet: réponse à cha'   Mar 2 Oct - 21:37

Citation :
Tu as toujours repoussée l'idée d'une aide médicale voire psycho .. pourtant je crois qu'au stade où tu en es, ça serait pourtant necessaire de remettre en cause tout ça. Bien sur, tu ne vas pas mourrir demain... ceci dit cela fait un bout que cette "dépression" s'installe... tu t'en sens de plus en plus remplie, et tout ce que j'espere de ce constat, c'est que tu vas faire ce qu'il faut pour tenter d'y voir plus clair. Je sais que ça te fait chier, que tu n'en vois pas l'utilité, que de toutes façons bien des choses ne pourront changer (situation geographique p/r à la famille, le monde tel qu'il est auj). mais je ne peux croire morgane qu'il est impossible de mieux vivre cette vie qui est la tienne.

Oui et je dois dire que je n'y suis toujours pas en envie d,aller consulter. Et tu sais quoi, c'est pas vraiment le côté psy ou médecin qui m'agace le plus même si ca m'apparît assez vain d'abord, c'est de faire les recherches, de trouver un médecin d'aler faire els salles des cliniques mes jours de congés, d'attendre des heures, de me faire dire: je epux te ^prescrire des Ad si tu en sens le besoins, on se schédulera des r-v au mois... ou de faire des recherches encore plus longues pour trouver un psy gratos, parce que jai même pas un rond qui m'appartiennt puisque je suis endettée et du coup trouvé, genre dans les CLSC, eh de m'y soumettre..... alors que je suis même pas convaincue.... Je me vois bien arriver dans une salle de psy et de lui dire: Écoutez, j'y crois pas, mais je sais que je suis e dépression, j'ai besoin d'aide, y'a pas d'autre personne qui en offre sauf les psys... alors je viens prendre vos services, même si j'y crois pas. Je sais pas trop pourquoi je viens mais on arrête pas de em dire que je devrais. J'ai déjà essayé, y'a quelques années....

Il aura pas envie de s,y mettre le psy... enfin me semble.... Grrrr.... je sais pas, merde, pourquoi ca me paraît si ridicule. Arff.. ok, peut-être faire des recherches, encore,.... pis jle ferais à la cachette le pire, je crois, jai pas envie de remettre ca, de redire à mon chum: je revois un psy... n'importe quoi... ca me fâche qu'il n'y ait pas d'autres moyens... jsuis lâche de ca, oui, je l'admets!




Citation :
j'espere que tu sauras faire la nuance de mes propos :

Bien sûr, cocotte, t'en fais pas! je te remercie même que tu prennes toujours ce temps pour répondre!


Citation :
J'ai du mal a saisir d'ou vient ce manque de reconnaissance que tu eprouves face à ton entourage et ce manque de confiance en toi qui en découle. Tout semble sans importance. EX : oui, je vais être diffusé, mais de toutes façons ça n'est que dans un an... Mais merde, c'est deja tellement bien, te rends tu compte ??

moi aussi je ne me le figure pas bien ce manque de reconnaissance.... comme j'Expliquais dans ma réponse à tink, eh bien je sais pas, juste cette impressio que, moi (égoiste, peut-être, jsais pas) il me semble que jaime si fort ceux que jaime, que je leur montre, ils sont si présents en moi, si importants.... que d'eux envers moi, je ne ressens pas cette importance, je ne me sens pas autant chère à leur vie.... si je partais demain, juste limpression quil apprendrait facilement à tourner la page... alors que moi, sans eux, je m'écroule.... je ne me sens pas comme une entitée à part entière, et je ne el souhaite pas non plus car pour moi c'est pas sensé que de ne vivre que pour soi... c'est idiot qu'on me dit, mais moi si jai pas quelqun avec qui partager, c'est comme si j'existait pas... vivre des moments de beautés et être seule, c'est d'une tristesse qui tue....Alors pour moi, ceux que jaime, jai besoin de leur démontrer ma gratitude, jai cette place en moi pour eux qui est incomparable.... et je dois en demander trop, mais jai pas limpression d'être ainsi à leur yeux, j'ai pas l'impression de prendre cette place, de leur être important.... je suis pas là, tant pis, j'y suis, c'est bien..... je ne ressens pas cette émotion qui m'habite, chez les autres ( envers moi), quand ej revois une personne que jaime.... comme si toujours jétais seule à partager un tel contentement..... C'est étrange.....



je t'embrasse aussi
xxx

_________________
L'homme et la foule sont des bêtes curieuses et distinctes.

Comment faire pour apaiser la colère de l'invisible
sinon oser être puéril et dire aurevoir au lieu d'adieu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...   Aujourd'hui à 9:28

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie, ma vie! Nouvelle vision, peut-être...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une nouvelle vision des choses?
» Une nouvelle vision de l'Homme
» Une nouvelle vision de l’univers inspirée de Sakharov, par Jean-Pierre Petit (Partie 1)
» Ptite nouvelle pour peut être devenir pomme ! (ok)
» Sujet sur la pensée humaniste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anorexie-Boulimie / Exprime toi! :: Général :: La vie, la vie!-
Sauter vers: